Leading to competitiveness through innovation in medical devices, biomaterials, and processes.

Les applications en neurochirurgie du Projet HOBBIT remporte le concours de PITCH au 5ème forum Plastipolis.

FORUM PLASTIPOLIS

Le 1 et 2 octobre 2014 s'est tenu le 5ème FORUM PLATIPOLIS à Lyon-Villeurbanne en parallèle de la convention d’affaires Plastics Meetings. Evènement destiné à rassembler la communauté de la plasturgie toute disciplines confondues (santé, transport, emballage, bâtiment, sport, etc….) avec des plastiques de plus en plus performants, possédant des fonctionnalités, et à forte valeur ajoutée.

Le Forum 2014 s’est articulé autour de quatre séquences : Partager une vision de l’avenir ; Oser l’innovation ; réussir son développement et viser l’international.

 

Les résultats du projet FUI Hobbit ont été largement représentés et appréciés par les participants. Ce projet avait pour objectif  le développement  d’une nouvelle génération d’implant biomimétique et bioactif pour la reconstruction osseuse. La fabrication des produits est basée sur la technologie composite (céramique active et polymère résorbable) et utilise les techniques de transformation plastique. Les résultats du projet pour des applications en neurochirurgie et en maxillo-faciale ont été présenté via une exposition poster inédite de l’ensemble des projets accompagnés par le pôle et achevés dans les derniers 24 mois.

 

Moment fort de ce forum, le concours de pitch qui a permis à quatre entreprises de présenter leur innovation et enjeux stratégiques. Au terme de la compétition, jean François Delforge, de la société Alcis s’est vue décerner le premier prix pour ses travaux d’innovation en neurochirurgie issus du projet HOBBIT par un public constitué de scientifiques, de financeurs et d’industriels.

 

Une belle récompense et valorisation des travaux de recherche pour Alcis et les partenaires du projet ! Cette reconnaissance permettra peut-être à la société Alcis de trouver des financements pour la réalisation d’étude clinique indispensable à la mise sur le marché d’un produit implantable. L’innovation d’Alcis répond à un réel besoin clinique en neurochirurgie pédiatrique… Continue reading

Bénéficiez du Crédit Impôt Innovation (CII) avec RESCOLL

Le Ministère de la Recherche vient d’agréer RESCOLL en tant qu’organisme pouvant faire bénéficier ses clients PMI des avantages liés au Crédit Impôt Innovation (CII) sur les travaux lui ayant été confiés rentrant dans le cadre de cette mesure. Cet agrément a pour objet de permettre à l’administration de s’assurer que l’entreprise RESCOLL dispose en interne de la capacité et des moyens humains et matériels suffisants pour mener à bien les opérations qui lui sont confiées. Il est attribué après examen d’un dossier.

Le crédit d’impôt innovation (CII) est une mesure fiscale réservée aux PME. Ces dernières peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 20 % des dépenses nécessaires à la conception de prototypes ou d’installations pilotes de produits nouveaux. L’assiette est plafonnée à 400 000 €. La déclaration s’effectue avec le même dossier et selon les mêmes modalités que le crédit d’impôt (CIR). Les PME peuvent bénéficier du remboursement anticipé de leur CII.

Pour plus d’infos sur le CII : http://www.entreprises.gouv.fr/politique-et-enjeux/credit-impot-innovation

Continue reading

Venez rencontrer RESCOLL

D’ici la fin 2014, N’hésitez pas à venir nous rencontrer lors des salons et manifestations suivantes, nos équipes sont à votre disposition pour répondre à vos questions. Pour plus d’informations, contactez-nous (Email : *protected email* ; Téléphone : +33547746900)

Continue reading

Rescoll participe au jury d'une thèse portant sur les matériaux composites pour la substitution osseuse

Substitution-osseuse-Rescoll-300x198Dr. Elodie PACARD a été sollicitée pour participer au jury de thèse de Nora Dergham doctorante du Laboratoire d’Ingénierie des Matériaux Polymères (IMP, CNRS, INSA Lyon). Cette thèse soutenue le 12 septembre 2014 et intitulée « Mise en œuvre de bio-composites Poly(acid lactique)/Bioverre : relation structure / rhéologie / procédés de mise en forme » a été encadrée par Pr. Abderrahim Maazouz et Dr. Khalid Lamnawar. Cette thèse s’inscrit dans le cadre du Projet FUI HOBBIT visant au développement d’une nouvelle génération d’implant résorbable et bioactif : biomimétique et à gradient de propriétés pour la substitution osseuse via l’utilisation de la technologie Composite et les procédés de transformation de Matières plastiques (injection, extrusion).

RESCOLL, coordinateur du projet HOBBIT, a eu pour mission de développer des formulations pour améliorer la stabilité des interfaces entre le verre bioactif et Poly(L-lactide-co-D,L-lactide) ; de mettre en place des méthodologies d’essais mécaniques et physicochimiques de ces matériaux composites. Les travaux de Nora Dergham ont quant à eux permis de comprendre le comportement rhéologique de ces composites à base de matrice polymère à grade médical et de corréler la structure le comportement rhéologique en fonction de la technique de mise en forme. Cette thèse a également donné lieu à l’élaboration de matériaux multicouches à gradient de propriétés par extrusion présentant de très bonnes propretés cohésives ainsi qu’une bio activité maitrisée et contrôlée.

Ces travaux de développement ouvreront la porte sur de nouvelles collaborations sur l’emploi de matériaux composites pour diverses applications médicales. D’autant qu’aujourd’hui, RESCOLL a mis en place une nouvelle ligne d’extrusion grade pharmaceutique et qualifiée (QI,QO,QP)  pour des applications médicales.

Extrudeuse-medicale-RESCOLL Continue reading

TechDays Santé 2014

techdays

Rescoll était présent le 25 septembre 2014 aux Techdays Santé à Lyon organisé par le Cluster régional I-Care, en collaboration avec plusieurs partenaires du territoire régional, Lyonbiopôle, Plastipolis, Imaginove, Minalogic, le Cancéropole CLARA, la Fondation Neurodis et l’ARDI Rhône-Alpes.

 

La journée s’est organisée autour de quatre points forts permettant à chacun de s’informer et d’échanger. Tout d’abord une conférence plénière pour aborder un sujet "moteur d'innovation" : la chirurgie ambulatoire, sujet particulièrement d'actualité en 2014. En effet, Jusqu’à présent initialement réservée à des actes chirurgicaux légers, la chirurgie ambulatoire s'ouvre à présent à des actes lourds, tels que la prothèse totale de genou, et permet cependant le retour à domicile du patient le soir même de l'intervention. Ensuite, 4 sessions thématiques ont été organisées pour illustrer la nouvelle place des DM dans un continuum de soins allant de l'hôpital au domicile à travers 2 spécialités cliniques précurseurs (cancérologie et neurologie). En parallèle, des stands et des rendez-vous planifiées avec les autres participants pour découvrir les ressources régionales, sur un volet industriel ou recherche et identifier de futurs partenaires

 

Cette journée était destinée à faire émerger de nouvelles collaborations et à faire converger un public allant des concepteurs de DM aux sous-traitants, en passant par les organismes de recherche technologiques et cliniques. Elle a été pour RESCOLL l’occasion d’aller à la rencontre de futurs partenaires et clients potentiels dans le domaine des biomatériaux et dispositifs médicaux implantables de la Région Rhône Alpes.

 

Pour plus d’informations n’hésitez pas à contacter Elodie PACARD (rf.ll1550470460ocser1550470460@drac1550470460ap.e1550470460  ) ou Valentine THOLOMET (rf.ts1550470460etnec1550470460@temo1550470460loht.1550470460enitn1550470460elaV1550470460)

La rentrée du Dispositif Médical 2014

rentree DM

RESCOLL était présent le 4 septembre 2014 dans les locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs à Besançon pour «La rentrée du Dispositif Médical» organisée par l’ISIFC et consacrée cette année sur les Dispositifs Médicaux Innovants.

Dans ce secteur, la règlementation est en pleine évolution, en effet courant 2015 les « Futurs règlements sur les dispositifs médicaux » devraient être adoptés par le parlement européen. Selon les dispositions transitoires proposées, les deux règlements pourraient être strictement obligatoires en 2018 pour les dispositifs médicaux et en 2020 pour les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro. Etant donné qu’il d’agit de textes juridiques européen, ils n’auront pas besoin d'être transposés dans la législation nationale de chaque État-membre à la différence des Directives 90/385/CEE et 93/42/CEE.

Les meilleurs spécialistes sont venus débattre et proposer des pistes de travail pour aborder avec sérénité l'Innovation dans les dispositifs médicaux dans ce contexte réglementaire.

La matinée a d’abord a été rythmée par une série de conférences présentant l'innovation en France et en Europe dans l'industrie du DM par P.Cousin (SNITEM), suivi d’une discussion avec JC. Ghislain (ANSM) des dernières évolutions dans la réglementation.

Ensuite, trois témoignages complémentaires sur le parcours du fabricant pour la gestion d’un DM innovant tout d’abord la stratégie à adopter et les pièges à éviter par F. Tarabah (Strategiqual, consulting), suivi de la mise en oeuvre par le fabricant par M. Mathieu (ART, PME) et enfin l'évaluation par l'organisme notifié par C. Blanchet (LNE GMED, organisme notifié).

Pour clôturer la matinée, C. Garcia (Mediqual Consulting) nous a démonter comment les erreurs d’utilisations, parfois dramatique, pouvait être évitées par application de la norme ISO 62366 désormais incontournable. Audit inopiné :

L’après-midi a continué avec des mises en situation pour mieux anticiper les nouveaux règlements animé par D. Durand-Viel (TÜV Rheinland France). Puis, la Stratégie pour la démonstration de l'évidence clinique des produits frontières (C.T. Burcez, Defymed) et celle pour la démonstration de biocompatibilité des produits frontières (G.Clermont, NAMSA) nous ont été présenté.

Cette journée a été clôturée par une table ronde sur intitulée « "Concilier l'innovation avec les exigences réglementaires à venir" animée par F. Guyon (ISIFC/Statice).

Cette journée dédiée à former et à informer les acteurs de la filière des dispositifs médicaux sur les modifications réglementaires à venir et plus particulièrement sur les dispositifs médicaux innovants s’est déroulée dans une ambiance à la fois studieuse et pleine de bonne humeur. Elle a été pour RESCOLL l’occasion de se tenir informé sur les évolutions et stratégies réglementaires et d’aller à la rencontre de futurs partenaires et clients potentiels dans le domaine des dispositifs médicaux.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à contacter Elodie PACARD (rf.ll1550470460ocser1550470460@drac1550470460ap.e1550470460 )

RESCOLL/CENTEST participe au Biomeeting du GIPSO

logo GIPSOLe GIPSO (Groupement Interprofessionnel des industries Pharmaceutiques et de Santé du Sud-Ouest) établit un maillage dynamique entre les entreprises du secteur pharmacie-santé et les partenaires institutionnels. Il a pour objectif d’accompagner les industries de santé dans leur recherche d’innovation, leur démarche de compétitivité, leur développement et leur croissance en organisant notamment des événements.

Ainsi, le 3 juillet dernier à Martillac, Rescoll/Centest a participé au biomeeting #12, les 12èmes rencontres dédiées aux entreprises du secteur biotech-santé organisée par le GIPSO, la technopole Bordeaux Montesquieu et la technopole Bordeaux Unitec.

Rescoll/Centest a présenté les activités des 2 structures dans le domaine médical (orthopédie, cardiologie, dentaire, maxillo-faciale, …) :

–          TEST : analyses physico-chimiques et chimiques, caractérisation mécanique à travers la plateforme CenTest, validation de packagings, expertise,

–          R&D : Formulation et reverse engineering, Biomatériaux résorbables, Assemblage par collage Biocompatible, Coating Biocompatible permettant le relargage de substances actives, …

–          MANUFACTURING : Prototypage, Décolletage, Fraisage 3 à 5 axes, tournage complexe, Atelier de finition (sablage, tribofinition, polissage, …), Métrologie, Traitement de surface (anodisation, passivation, électropolissage), Marquage Laser, Décontamination, Conditionnement en salle blanche

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter : rf.ll1550470460ocser1550470460@temo1550470460loht.1550470460enitn1550470460elav1550470460

RESCOLL développe un traitement de surface antibactérien innovant pour des implants médicaux

Recherche Rescoll

La SRC Rescoll participe au développement d’un traitement de surface antibactérien sur titane implantable.
Le projet H&M vise le développement d’une technologie médicale basée sur le traitement de surface titane permettant à des implants de délivrer, localement, de manière contrôlée, des antibiotiques uniquement en cas d’infection bactérienne. Une solution qui vient répondre à la problématique des contaminations liées à la pose d’implants en chirurgie orthopédique, facteur d’un taux de mortalité important. Débuté en novembre 2013, le projet H&M a également pour but de diminuer l’administration d’antibiotiques avant une opération.
Le consortium, piloté par la SRC RESCOLL, réunit Confarma France, l’Institut d’Expérimentation en Infectiologie Animale, l’INRA, la SATT Aquitaine (AST) et Voxcan.
La SRC RESCOLL intégrera les technologies nécessaires à la réalisation de prototypes dans ses laboratoires afin qu’elles soient validées.
Ce projet de recherche a fait l’objet d’un financement FUI et prendra fin en 2016.

En savoir plus : *protected email*

RESCOLL aux Assises Nationales de la Recherche en Biomatériaux

Le 19 et 20 mai 2014 se sont tenues à Autrans (38) les Assisses nationales de la Recherche en Biomatériaux. Ces assisses ont permis de dresser un panorama des activités dans le domaine des biomatériaux, de l’ingénierie tissulaire et de la médecine régénératrice, ainsi qu’une analyse des perspectives pour ces disciplines en France. RESCOLL a eu le privilège de pouvoir présenter des travaux réalisés dans le cadre des projets multipartenaires AnastomoSEAL et RIBIO.

Le projet AnastomoSEAL a pour but le développement d'un nouveau dispositif médical pour la prévention de fuites anastomotiques faisant suite une chirurgie colo-rectale. Ce dispositif médical sous forme de patch doit être inséré par l'équipe chirurgicale après l'anastomose et entourer le tissu suturé. Il poursuit trois objectifs :

  • Favoriser le processus physiologique de régénération tissulaire ;
  • Sceller la partie externe du côlon;
  • Et améliorer la stabilité mécanique.

On cherche ainsi à diminuer le risque de fuite anastomotique.

A) Résection d'une tumeur colo-rectale ; B) Anastomose ; C) Prévention des fuites anastomotiques avec l'utilisation d'un patch

 

Quant à lui, le projet RIBIO a  pour objectif l'amélioration de la santé buccodentaire de la population. En effet, pour limiter les risques d’infection post opératoire souvent observée après la pose d’implants dentaires, le consortium propose d'utiliser un revêtement bio-actif aux propriétés antiseptiques et cicatrisantes. Le recours à des implants pour remplacer les dents absentes pourrait alors être plus largement proposé, y compris à des patients à risque (diabétiques, greffés, porteurs HIV…), qui ne peuvent, à ce jour, que trop rarement bénéficier d’un tel traitement.

Les Assisses Nationales de la Recherche en Biomatériaux ont rassemblé environ 80 experts nationaux et internationaux de différents horizons reconnus pour leurs travaux sur la régénération tissulaire, l’utilisation de cellules souches, les dispositifs médicaux résorbables, les essais cliniques, … Elles ont été un moment privilégié pour une discussion soutenue sur la recherche, la formation et les aspects de transferts cliniques et industrielles et la position des activités de l’association BIOMAT dans le contexte international actuel.

1

Assisses Nationales de la Recherche en Biomatériaux – Autrans, 19 mai 2014

 

 

EXTRUSION : Rescoll expands its means of implementation in the medical area

extrusion In order to increase its activities in the medical and pharmaceutical area, Rescoll implemented a specially dedidated extrusion line !Rescoll recently set up a small-scale extruder to produce wet- or melt-processed materials mixtures at lab-scale (for feasibility testing) or production scale (with flow rates reaching up to one kilo per hour). With the process qualification and validation (QI, QO), Rescoll can provide support to companies from design to manufacturing, up to the small production of composite and polymer materials.

For more information, please contact : Marilys Blanchy  (*protected email*)

For more information about RESCOLL activities in the medical area, please visit our website : http://rescoll-medical.fr/